Retour Fil d'actualités économiques | Publié le 25/01/16

Attribution d'actions gratuites libérées.-

La loi Macron a réduit à la fois la période d'acquisition (ramenée à un an au minimum) et la période de compensation (deux ans au minimum en cumulant avec la période d'acquisition, contre 4 précédemment) de l'attribution d'actions gratuites. Les charges patronales sur leur attribution ne sont plus exigibles qu'à la valeur et au moment de l'acquisition effective.

Suivez-nous !

Restez informé !

Abonnez-vous gratuitement à nos lettres d'actualité trimestrielles...

Top