Retour Fil d'actualités économiques | Publié le 04/02/16

CGPME sur l'Unédic.-

La CGPME a présenté le 3 février ses propositions pour la réforme de l'Unedic (30 milliards d'euros de dette) : ouverture de droits à l'assurance-chômage au bout de 8 mois de cotisation (contre 4 actuellement), radiation au bout de deux refus d'une offre d'emploi (ce qui existe déjà mais n'est pas appliqué), création d'une cotisation exceptionnelle sur le salaire des fonctionnaires (ce qui existe déjà au taux de 1%, finançant ASS et Accre), mise en place de la dégressivité des allocations au bout d'un an, baisse du taux de remplacement du salaire, remise à plat de l'indemnisation des chômeurs en activité réduite, réforme de l'intermittence.

Suivez-nous !

Restez informé !

Abonnez-vous gratuitement à nos lettres d'actualité trimestrielles...

Top