Retour Publications d'expert | Publié le 26/09/16

Lettre A3E - 2ème trimestre 2016

Edito du Président, 
 

L’association A3E souhaite apporter sa contribution à la réflexion, afin de rappeler les fondamentaux de la démarche d’évaluation, de développer et d’homogénéiser les bonnes pratiques, et de diffuser les résultats des différentes études et enquêtes qu’elle réalise depuis de nombreuses années.  L’objectif des lettres trimestrielles est de partager certaines réflexions autour d’un thème qui servira de fil conducteur pour chaque numéro. 
 
La vie n’est pas un long fleuve tranquille : 
 
-  D’un côté, un contexte macro-économique perturbé et perturbant: une baisse des taux de 1 point depuis an, le Brexit, un niveau des cours du pétrole et des matières premières comme le blé historiquement bas, des groupes  (comme  SANOFI)  qui  empruntent  à  des  taux  négatifs,  des banques qui aimeraient facturer des intérêts sur les comptes créditeurs, 
-  D’un  autre  côté,  des  prévisionnistes  qui  n’en  finissent  pas  de  se tromper dans leurs prévisions, qu’il s’agisse des prévisions d’inflation, du vote pour le Brexit et de ses conséquences sur les marchés, des évolutions des taux à 10 ans, 
-  Enfin, des multiples de transaction qui sont à des niveaux élevés, des taux sans risques et des wacc de marché à des niveaux historiquement bas. Ainsi, le multiple EV / EBITDA de l’indice Argos publié pour Epsilon Finance a atteint début 2016 9x l’EBITDA, niveau atteint pour la dernière fois en 2007 !  
 
La distinction entre prix et valeur est plus que jamais importante, et il appartient à l’évaluateur de ne pas oublier les fondamentaux de la démarche d’évaluation, qui reposent sur un diagnostic complet de la société évaluée, notamment sur le plan  stratégique,  au-delà  de  certaines  « formules  magiques »  qui  peuvent contribuer à des bulles financières, et au-delà des bases de données, qui font que les comparables ne sont pas si comparables… 
 
La meilleure illustration de l’importance du diagnostic stratégique, du projet d’entreprise,  de  la  qualité  du  management,  et  de  la  cohérence  entre  les prévisions et la stratégie (les prévisions sont l’expression d’une stratégie), peut être trouvée dans l’évaluation des start-ups. Nous avons présenté dans cette lettre  les  particularités  de  l’évaluation  d’une  start-up,  en  donnant  différents points de vue : celui d’un accélérateur de start-up, et celui d’un évaluateur. 
 
Christophe VELUT – Président A3E Lyon 

 

Sommaire : 
 
News et évènements de 2016, save the date   
 
Evaluation de start-up : du dilemme du prisonnier au dilemme de l’investisseur   
 
La valorisation des start-up vue par un évaluateur

Les apports des due diligences dans le process d’évaluation 

Questions-réponses, lettre ouverte aux lecteurs 

 

TELECHARGEZ LA LETTRE

Suivez-nous !

Restez informé !

Abonnez-vous gratuitement à nos lettres d'actualité trimestrielles...

Top