Retour Fil d'actualités économiques | Publié le 02/02/16

Pas encore d'accord pour succéder au Safe Harbor.-

Américains et Européens ont échoué à s'entendre dans les temps impartis sur un accord pour sécuriser juridiquement les données personnelles de citoyens européens collectées par des opérateurs privés et rapatriées aux Etats-Unis. Sous la pression du G29, le groupe des "CNIL européennes", ils devaient décider de nouvelles règles au 31 janvier, suite à l'invalidation en octobre par la Cour de justice de l'UE de l'accord "Safe Harbor" qui régissait ces transferts depuis 15 ans. Anticipant un renforcement des contraintes légales, les plus grands opérateurs américains (Apple, Microsoft, Facebook) annoncent déjà la mise en place de serveurs en Europe pour héberger les données de leurs clients européens.

Suivez-nous !

Restez informé !

Abonnez-vous gratuitement à nos lettres d'actualité trimestrielles...

Top