Retour Fil d'actualités économiques | Publié le 04/07/16

Pression fiscale concentrée sur les ménages.-

La part des impôts des ménages dans le PIB est passée de 22,91% en 2007 à 25,45% en 2015 (soit une progression de 110 milliards d'euros en valeur), tandis que celle des entreprises restait stable, à 18,6% (soit +46 milliards d'euros en valeur), selon un rapport de la rapporteure du Budget à l'Assemblée Valérie Rabault, qui incite à ne plus continuer sur cette lancée. L'Institut COE-Rexecode notait dans une étude de fin 2015 que la pression fiscale sur les entreprises était revenue à cette date à son niveau de 2011, tandis que la pression sur les ménages s'était accrue de 58 milliards sur la période.

Suivez-nous !

Restez informé !

Abonnez-vous gratuitement à nos lettres d'actualité trimestrielles...

Top